Centre Culturel René MagritteCentre Culturel René Magritte

“Garçonne”

sam
31
Oct

, |

samedi 31 octobre 2020 | 19:00

Salle René Magritte

Après des jours de doute et de réflexion, et même si cela nous fait très mal, nous avons pris la décision de suspendre l’essentiel de nos activités jusqu’au 19 novembre. Seules les résidences d’artistes et les activités à destination des moins de 12 ans sont maintenues.

La situation sanitaire est aujourd’hui trop grave pour maintenir une activité, même réduite et même avec des protocoles stricts. Notre métier, c’est apporter un peu de bonheur aux gens. Pas les rendre malade. Nous avons été les premiers à relancer des spectacles dans la région cet été. Nous avons maintenu le Rallye de la petite reine. Mais aujourd’hui, nous ne voulons pas être un mauvais acteur du drame qui nous menace. Et un constat s’impose : maintenir des spectacles et des ateliers, même avec les plus grandes précautions, cela augmente les risques pour nos publics et nos équipes…

Les spectacles jusqu’au 19 novembre seront reportés à des dates à fixer en concertation avec les artistes. Nous communiquerons avec les gens qui ont acheté des tickets.

Merci de continuer à nous soutenir…


C’est l’histoire d’un homme qui ne s’est jamais remis de ne plus être une femme. 
“Garçonne” part d’une histoire vraie, celle de Paul, soldat déserteur de la Première guerre qui pour ne pas rester au front va se travestir en femme.Un tourbillon de liberté qui aujourd’hui nous revient en écho. 

De la boucherie à la soif de vivre. Une parenthèse entre deux guerres où les femmes jettent leurs corsets, se coupent les cheveux et fument la cigarette. Où les corps se dénudent, se réinventent vers une confusion des genres et des sexualités. Où des femmes se nomment les Garçonnes. Où l’ouvrier copule avec le baron et la baronne. De la peau d’un homme à celle d’une femme. 

Garçonne est un projet hybride, à l’image de ce qu’il raconte. Il met en scène notre impuissance devant l’état du monde, tout en gardant la frénésie de ce passé, de ce tourbillon des années folles. Celle où la folie festive s’empare d’êtres traumatisés par les bombes. Où l’on rêve de renverser tous les vieux ordres établis pour inventer un autre monde.  

de Karine Jurquet
Avec Sophie Jaskulski et Karine Jurquet
Création lumière : Nelly Framinet
Musiques : David Neaud
Assistanat mise en scène et dramaturgie: Lenka Luptakova
Assistanat technique : Renaud Avisse

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Fabrique du Théâtre (Bouverie), Un festival à Villeréal (France), le Festival Game Ovaires.

Côté cuisine

Menu Parisien :
Vichyssoise
Rillettes de sardine

Daube de boeuf au champagne
Purée de pommes de terre au beurre 
Salade de céleris

Flan à la vanille
Menu Champenois :
Tourte au boudin de Rethel
Oeuf Meurette

Matelote de la Marne
Salade ardennaise
Pommes de terre bayenne

Poire pochée au champagne