fbpx

Centre Culturel René MagritteCentre Culturel René Magritte

Tout va bien !

mar
25
Jan

|

mardi 25 janvier 2022 | 10:00

Théâtre Jean-Claude Drouot

The Primitives

Dès le titre, ce spectacle sonne agréablement aux yeux et aux oreilles

Mardi 25 janvier  2022  
Théâtre Jean-Claude Drouot  
Heure(s) : 10h et 13h40 
Durée : 50’ 
Âges : primaires tous, dès 7  ans ½ .
Prix : 4 €

Genre : théâtre clownesque
Thèmes : les peurs, les interdictions, les découvertes, les bêtises (mais pas trop…) ; le tout vu par différents regards : un gamin, une maman…un homme d’un certain âge

Entouré de caisses en carton et d’objets éparpillés, un homme d’un certain âge,  joyeux et maladroit, tente de mettre de l’ordre dans ses affaires et dans ses idées.
Enthousiaste, il plonge dans ses souvenirs et glisse dans un univers imprévisible où les retournements de situations et les cascades s’enchaînent.
Très vite les farces frôlent les vrais dangers, le réel et la fiction s’entremêlent, les souvenirs prennent le dessus, les émotions surgissent.
Parviendra-t-il à surmonter ses peurs et à ranger son passé? Ou est-ce la panique et le chaos qui l’emporteront?
Drôle et touchant, “Tout va bien” est proposé aux enfants à l’âge où ils commencent à voir le monde autrement.
Depuis plus de 25 ans, la compagnie THE PRIMITIVES fait du théâtre visuel et absurde où cohabitent le rire et la fragilité. Cette fois-ci Gordon Wilson est seul sur le plateau pour déjouer ses angoisses et nous faire frissonner avec délectation.

Gordon : « L’ouverture des enfants, leur enthousiasme, leur spontanéité rendent le spectacle extrêmement vivant et ça c’est un vrai plaisir. »

Distribution
Scénario :Vital Schraenen, Gordon Wilson – Mise en scène: Vital Schraenen  – Jeu: Gordon Wilson

La presse en parle…
“ Un ton décalé qui séduit d’emblée. Des gags redoutablement efficaces”. D’une réelle simplicité la mise en scène enchante par sa finesse”, La Libre Belgique“Gordon Wilson nous fait craquer. Avec une fragilité désarmante, le spectacle aborde, sans avoir l’air d’y toucher, les petites angoisses et grandes peurs de l’enfance”, Le Soir