fbpx

Centre Culturel René MagritteCentre Culturel René Magritte

Jos Houben
“L’Art du Rire”

ven
1
Juil

| , ,

vendredi 1 juillet 2022 | 20:30

Cour de l'Hôpital Notre Dame à la Rose

Le one-man-show devenu culte d’un virtuose de la scène comique internationale

Le Roi du Rire, qui a fait s’esclaffer tout Paris et est en tournée constante avec un son spectacle à nul autre pareil, vient de notre Royaume de Belgique.
Humoriste, comédien, clown, mime mais aussi enseignant à la prestigieuse école de théâtre Jacques Lecocq à Paris : Jos Houben nous offre une master class sur le rire. Avec un sérieux d’une drôlerie irrésistible!

Pour nous expliquer le mécanisme du rire, ses causes et ses effets, il passe au scalpel des situations du quotidien. Pour la démonstration, ce “spécimen masculin, 1m,87, belge”, comme lui-même se définit, utilise son propre corps.  Comme si un chirurgien se coupait la main sur scène pour nous expliquer comment à l’intérieur cela fonctionne !  Rien ne résiste à la perspicacité de cet ingénieur de l’humour, héritier des grands burlesques.

“Le public se tord. C’est merveilleux, intelligent, généreux, sympathique, jamais vulgaire et infiniment drôle. Baroque. Très belge” écrit la presse. 

Jos Houben
Après avoir entamé la philosophie à Louvain, Jos Houben s’inscrit à l’école Jacques Lecocq à Paris (réputée pour son enseignement du théâtre corporel). Il fonde avec des amis le Théâtre Complicité au début des années 80 et  révolutionne la scène londonienne avec “A Minute Too Late”, spectacle qui fait fureur en Grande-Bretagne. Il écrit et met en scène des spectacles adulés par la critique, dont ceux du  célébrissime duo absurdo-burlesque The Right Size (lauréat des Laurence Olivier Award : meilleur spectacle en 1999 et meilleure nouvelle comédie en 2002). Toujours Outre-Manche, il est aussi à la conception de programmes télévisés diffusés mondialement.

Sur la scène francophone, Jos Houben a beaucoup participé au renouveau du théâtre français. Il a notamment interprété  “Fragments”, une pièce beckettienne mise en scène par Peter Brook dont il est resté proche professionnellement. En tant que metteur en scène, il participe à la création contemporaine et travaille avec de grands artistes. Il a notamment collaboré avec la Comédie Française et avec le compositeur Georges Aperghis (dans « Commentaires », “Paysages sous surveillance”…).

Au fil de cette carrière internationale, l’artiste belge a pu constater que le rire était la marque universelle de l’homme. En réponse aux gens qui lui demandaient quel était son secret pour faire rire, il a écrit un spectacle. Joué d’abord “confidentionnellement” aux Bouffes du Nord… avant d’essaimer au théâtre du Rond-point et d’être depuis lors en tournée constante. De la façon de marcher du bébé… à celle de l’homme ivre qui s’évertue à filer droit, tout en passant par la prononciation de certains mots ou noms de fromage : son Art du rire a la dimension d’une épopée contant le combat toujours renouvelé de l’homme pour rester debout et digne de son statut d’Homo sapiens. (Le Monde)

Revue de presse

Le Monde 
“ Plus pédagogue que bateleur, il ne joue surtout pas à l’amuseur professionnel. Et même lorsqu’il pousse à l’extrême certaines de ses théories, ainsi mimer un camembert, il a l’élégance de rester dans son sujet : le corps et sa tenue. » René Solis, Libération

“ (…) se payer une bonne tranche de rire est peut-être le meilleur cadeau qu’on puisse se faire ces jours-ci. Celle-ci, sous l’apparence sérieuse d’une conférence, cache l’efficacité des meilleurs humoristes.Un rire libérateur et pédagogique !” Laurence Liban, L’EXPRESS.fr

Comment faire rire le public ? “Après avoir interprété un des personnages beckettiens dans « Les Fragments » de Peter Brook, Jos Houben revient sur la scène du Théâtre des Bouffes du Nord avec une partition comique pour un acteur.Comme dans une sorte d’hommage à son maître, Peter Brook, Jos Houben dégarnit la scène de tout élément encombrant. Une table, deux chaises et une bouteille d’eau ont été disposées sur les planches nues comme les seuls éléments de scénographie et de décor, indispensables dans le travail du comédien.” Maja Saraczyńska, Les trois coups