Centre Culturel René MagritteCentre Culturel René Magritte

Zidani

Arlette l’ultime combat

ven
25
Oct

Du vendredi 25 octobre 2019 au samedi 26 octobre 2019

Théâtre Jean-Claude Drouot

Humour
Durée : 1h40
Tout public

 

Un spectacle un peu fou qui traite du djihadisme et de l’importance de l’enseignement. Arlette, directrice d’école déjantée part incognito en Syrie pour sauver l’honneur de son établissement. Sa soeur jumelle Shirley va assurer l’intérim à sa manière.

 

 

Arlette l’ultime combat.


L’été s’achève doucement, les petits oiseaux chantent, le soleil brille et au Collège Ste Jacqueline de Compostelle, on s’apprête à passer une année scolaire dans le calme et la bonne humeur. Mais un coup de téléphone, une lettre, une photo plongent la directrice, Arlette Davidson, dans un profond désarroi. Très désappointée, troublée mais décidée, Arlette va entreprendre un voyage vers une destination inavouable. Elle n’a pas le choix. L’honneur de l’école est en jeu.

Mais qui va diriger l’établissement ? Mais oui, mais c’est bien sûr ! Shirley Davidson, sa demi-soeur jumelle. D’autant que chez les Davidson, quoi qu’il arrive, « on avance, on avance ».

Ajoutons à cela, le retour d’un prof que l’on croyait hors circuit, les nouvelles circulaires du ministère, les cours « de rien », le nouveau concierge, les profs (les anciens, les nouveaux et les absents)… Une nouvelle année scolaire qui, comme les précédentes, promet d’être fatigante, fatigante, fatigante. Et comme on dit aux États-Unis, « The Show Must Go On ».

Pourquoi ce spectacle ?


Après la tuerie de Charlie Hebdo ont suivi les attentats de Paris, Bruxelles, Nice, Berlin… Depuis il semble que le monde ait basculé. Enfin, notre monde.

Jusque là, nous assistions spectateurs à différentes tragédies mais c’était toujours par écran interposé et puis c’était loin. C’était tellement loin que nous ne voulions pas imaginer que la terreur pourrait devenir notre lot quotidien. Et pourtant toutes ces attaques sont nées chez nous. Les auteurs des attentats ont grandi « ici ». Ils se sont radicalisés « ici ». Et puis ils sont partis en Irak ou en Syrie chercher quelque chose parce qu’il semblait que notre société ne leur offrait aucun projet satisfaisant.

Ils sont partis en quête d’une nouvelle vie et sont revenus au pays pour détruire, tuer, anéantir. Sans trouver la moindre excuse à ces actes commis, je refuse de blâmer uniquement ces jeunes. Notre société a sa part de responsabilité. Je veux parler de celle qui construit notre vie et notre société. Au lendemain de ces actes sanglants, nos états ont débloqué des sommes importantes pour la sécurité, pour l’armée.

Mais ne fallait-il pas investir avant ? Non pas dans l’armée mais dans la culture, l’éducation ? Et en définitive quels sont les vrais enjeux de notre système scolaire et culturel ? Ces épisodes sanglants auront eu pour effet de repenser la démocratie. Mais moins de démocratie ne saurait être la solution. Notre salut ne viendra pas par davantage de répression, mais bien par l’investissement dans une société dans laquelle chacun trouve sa place.

C’est dans ce contexte qu’est né « Arlette, l’Ultime combat ».

Plus que jamais la notion de laïcité, associée à la liberté d’expression, doivent devenir notre arme. Et si combat il doit y avoir, c’est bien celui-là.

Zidani Sandra

 


Zidani présente son spectacle sur Télé MB, à l’occasion de son passage à Mons en mars 2019.

Un  générique de super-production 🙂

Une production de Akhénaton asbl, de la Compagnie du chat noireau en coproduction avec le W:Halll

Avec Zidani
Texte : Patrick Chaboud et Zidani
Direction d’acteur et mise en espace : Gudule
Création lumière : Sébastien Mercial
Vidéo : OTØMN Studio, Adrien Derez
Musique : Bernard Vancraeyenest
Maître Chant : Christophe Gillis
Chorégraphe : Nathalie Boulanger
Décor : Yves Goedsels / Magic Land Théâtre , Ina Lichtenberg
Les animaux du spectacle : Stephan Goldrajch, artiste plasticien avec le support du Musée Juif de Bruxelles
Décor sonore : Alain Debaisieux , Sébastien Mercial
Conception générale du spectacle : Zidani

Équipe production Akhénaton

Directrice de production : Joséphine Lechat
Attachés de production : Salomon Lechaton et Ina Lichtenberg,
Graphisme : .CORP et Studio C
Photographe : Stéphane De Coster

Équipe de Production du W:halll

Directrice : Patricia Meerts
Équipe : Anne Deltombe, Nathalie Lamor et Alexandra Snoeck

Équipe régie du W:halll

Directeur technique : Dominique Lainé
Régisseurs : Christophe Denaeyer, Nicolas Moulaert, Jan Philips et Patrick Soumoy