Centre Culturel René MagritteCentre Culturel René Magritte

Veillée contée Japon
Les Evaporés
complète

ven
8
Déc

vendredi 8 décembre 2017 | 19:00

Salle René Magritte

Les Veillées Contées du Centre Culturel René Magritte, gastronomie et conte à l’unisson autour d’un thème géographique.

19h00 : repas aux saveurs du Japon (voir menu) (Réservation obligatoire)
20h30 : Les Evaporés par Pascal Mitsuru Guéran.

 

Menu

Flan royal japonais
Sushi et maki sushi
Soupe de miso
Potée de légumes
Porc mijoté aux radis
Carpaccio de boeuf à la japonaise
Poulet farci aux légumes
Dos de cabillaud mariné et grillé
Haricots verts et épinards
Salade de wakamé et concombre
Crème brûlée au thé vert.

Menu qui sera accommodé en fonction du marché et de l’humeur du chef…

Pascal Mitsuru Guéran, né d’un père belge et d’une mère japonaise, a grandi dans la culture occidentale puis a ressenti le besoin d’explorer ses origines, de partir à la découverte de ce japon si lointain, à travers les arts martiaux, l’art du sabre, le zen, et surtout l’étude des contes traditionnels.

Dans son nouveau spectacle, Pascal s’intéresse au phénomène fascinant des disparitions volontaires qui prend au Japon des proportions extraordinaires. Le vagabond, l’évaporé, est une figure très ancienne du Japon. Il est au cœur de la culture japonaise, et la modernité n’a rien changé à cela.

C’est un sujet passionnant qui interroge l’évolution d’une société où la valeur première est devenue l’économie de marché, et où le libéralisme économique est la référence.

Le spectacle est basé sur le livre « les évaporés du Japon » de la journaliste Léna Mauger (éd. Les Arènes). Il racontera des histoires de personnes, qui, du jour au lendemain, pour des tas de raisons, décident de tout abandonner et de changer de vie.


Pascal Mitsuru Guéran
« Je me situe, par mes parents, à la rencontre de deux cultures. Né d’un père belge et d’une mère japonaise, j’ai grandi dans la culture occidentale, et le Japon a été pour moi durant longtemps un monde lointain et inaccessible. Depuis une vingtaine d’années, cependant, j’ai ressenti le besoin d’explorer plus en profondeur mes origines, de partir à la découverte de cette culture japonaise, qui m’a imprégné durant mon enfance. Ce « voyage », je l’ai effectué à travers les arts martiaux, l’art du sabre, le zen, et surtout par l’étude des contes traditionnels du Japon. Je le poursuis encore aujourd’hui, et il constitue pour moi une source inépuisable de découvertes et d’enrichissement. » (Pascal Mitsuru Guéran)